Accueil > Les Nouvelles de l’éducation > 2nd Degré >DHG 2017 Collèges et Lycées
 
DHG 2017 Collèges et Lycées

Les Dotations Horaires Globales sont arrivées.

Voici l’analyse de la situation par la CGT Educ’Action 95 à l’issu du CTSD sur la répartition des moyens pour le 2nd degré. Vous trouverez dans la partie Documents, toutes les DHG, les comparatifs, les analyses et les fiches explicatives pour les DHG.

Pour les collèges :

La répartition est construite en fonction de la typologie affectée à l’établissement. On compte 6 catégories répertoriées de 1 à 6. En fonction de cette typologie une "marge" est allouée à l’établissement pour chaque division et est destinée à l’autonomie de fonctionnement.

La répartition des marges en chiffres :

  • 3.5% REP+,
  • 2.5% pour les premiers REP,
  • 2% pour les REP suivant,
  • 1.75% pour les 7 premiers typologie 3,
  • 1.5% pour les 7 derniers 3,
  • 1.25% pour les premiers 4,
  • 1% pour les autres 4,
  • 0.5% pour les typologies 5 et 6. Aucun établissement ne doit se retrouver avec une marge inférieure à 10 heures.

Certains établissements ont vu leur DHG baisser alors que d’autres augmenter sur le principe d’équité. Les établissements connaissant une baisse bénéficient d’un accompagnement pour la rentrée 2017 mais rien n’est garanti pour les années suivantes.

Les réserves pour les collèges :

  • Moins de 96 IMP,
  • 971 heures.

Pour les lycées :

Un nouvel indice a fait son apparition sur les tableaux de présentation des DHG, il s’agit de l’IPS (Indice de Position Sociale). Cette indice a permis cette année de classer les lycées et de leur allouer une marge supplémentaire ce qui ce faisait avant pour les établissements relevant de l’éducation prioritaire.

Ce nouveau classement exclu de fait 3 lycées qui anciennement relevés de l’éducation prioritaire. Il s’agit de Rostand à Saint Ouen l’Aumône, de Daubier à Argenteuil et de Gallois à Beaumont. Ils disposent pour la rentrée prochaine d’une dotation d’accompagnement de sortie du dispositif.

Sur l’éducation prioritaire en lycée, la direction académique du Val d’Oise a refusé de communiquer sur les emplois à destination des lycées défavorisés, pour reprendre les termes de la ministre, laissant cette annonce au rectorat !

Nous avons dénoncé, de plus, que la bonne santé des collèges soit évaluée sur le taux de passage en seconde générale et technologique. En effet, cela fait de la voie professionnelle une voie de relégation. On est loin du discours gouvernemental !!

Enfin, il n’y a pas de réserve d’heures pour les lycées... En effet, 5 lycées professionnels ont vu leur DHG modifiée suite au Groupe de Travail préparatoire à ce CTSD. Des formations prévues depuis décembre n’ont pas été prises en compte dans la dotation du 95. La DSDEN a du piocher dans sa réserve pour financer ces structures.

L’absence d’’enveloppe va rendre compliquée les ajustements indispensables en fonction des hausses d’effectifs, d’option, de projets, etc...

Vote sur la répartition des moyens alloués pour les collèges et lycées :

  • CGT Educ’Action, SNFOLC, FSU : Contre
  • UNSA : Pour
Documents joints
comparatif DHG collège 2017
Déclaration ctsd 27 janvier 2017.pdf
DHG colleges
outils d’analyse DHG collège
outils d’analyse DHG lycées
DHG Lycées et EREA
comparatif DHG EREA 2017
comparatif DHG Lycées 2017
Photos
© 2015-2016 CGT Educaction 95 | 2015 | Espace privé | Se déconnecter | Réalisé l'aide de SPIP | Hébergé par OUVATON