Accueil > Actualité des luttes >Application des ASA dans le 95
 
Application des ASA dans le 95

Voici le courrier envoyé à la DSDEN ce-jour :

Monsieur la Directeur académique des services de l’Éducation nationale du Val d’Oise,

Monsieur le Directeur Académique, nous sommes contactés par des collègues qui, à l’oral, se voient refuser des Autorisations d’Absences pour garde d’enfant.
La garantie du « volontariat » a été affirmée par la parole présidentielle à l’ensemble des parent-e-s d’élèves, par conséquent les personnels de l’Education ne peuvent en être exclus. Les refus par certain-e-s IEN ne nous semblent pas correspondre avec les paroles du DGRH du Ministère, prononcées lors du Conseil Technique Ministériel du 5 mai.
De plus, dans la mise à jour de la « FAQ » du ministère, questions/réponses pour les familles, les élèves et les professionnels d’éducation, ce 12 mai 2020, il apparait :
« Les personnels relevant du ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse qui doivent garder leurs enfants chez eux peuvent-ils bénéficier d’un dispositif particulier ?
Les personnels qui, du fait de la fermeture des crèches et établissements scolaires, n’ont pas de solution de garde pour leurs enfants se voient proposer d’exercer leur fonction à distance. Si le travail à distance n’est pas possible compte tenu des fonctions exercées ou de circonstances particulières, ils peuvent solliciter une autorisation spéciale d’absence (ASA). Cette autorisation est accordée à raison d’un responsable légal par fratrie sous réserve de justifier de l’absence de solution de garde. Les parents qui ne souhaitent pas scolariser leur enfant alors même que la classe de ce dernier a ouvert sont regardés comme sans solution de garde dès lors que le retour à l’école se fait sur la base du volontariat. Les personnels enseignants sont prioritaires pour l’accueil de leurs enfants en crèche ainsi que dans les établissements scolaires. »
Le ministère ayant, enfin, clarifié par écrit la situation, il nous apparait que rien ne s’oppose à autoriser les collègues à rester en télé-travail et lorsque cela n’est pas possible leur accorder des ASA. La période étant suffisamment anxiogène, nous ne doutons pas que vous souhaiterez les rassurer rapidement sur leur situation. Par ailleurs dans beaucoup de départements des « ATTESTATION SUR L’HONNEUR POUR LES ENSEIGNANTS SOUHAITANT OBTENIR UNE AUTORISATION SPECIALE D’ABSENCE (ASA) POUR GARDER LEUR(S) PROPRE(S) ENFANT(S) DE MOINS DE 16 ANS » sont portés à la connaissance des personnels. Il serait souhaitable que cette information puisse circuler également dans le Val d’Oise.

Soyez assurée, Monsieur la Directeur Académique, de notre attachement au service public d’éducation.

Documents joints
Photos
août 2020 :

Rien pour ce mois

juillet 2020 | septembre 2020

© 2015-2016 CGT Educaction 95 | 2015 | Espace privé | Se déconnecter | Réalisé l'aide de SPIP | Hébergé par OUVATON